fbpx

nturaceutiques-grossesse-post-partum

La grossesse et les premiers jours de la maternité sont des expériences merveilleuses, mais elles peuvent être difficiles. En effet, entre l’adaptation à un tout nouveau mode de vie et le sentiment de devoir assumer une très grande responsabilité, les mamans ont indéniablement besoin d’une excellente nutrition. Découvrez dans notre article comment les nutraceutiques peuvent soutenir les jeunes mamans.

 

La grossesse et le post-partum : de nouveaux enjeux  pour les nutraceutiques

La grossesse et la maternité sont des expériences uniques que peuvent vivre les femmes. Riches en émotions, ces situations peuvent parfois être très difficiles pour la maman.

Les femmes enceintes sont généralement sujettes à une grande fatigue, bouffées de chaleur, vertiges, nausées et vomissements, et autres sensations désagréables. Ces symptômes sont plus accentués chez certaines femmes et rendent la grossesse plus compliquée.

Entre l’acclimatation à un rythme de vie  différent, qui inclut le manque de sommeil, et les variations hormonales que subit le corps, les mamans sont mises à rude épreuve.

Concernant les femmes en post-partum, celles-ci souffrent parfois de baby-blues. La chute des concentrations de progestatifs après l’accouchement expose 60 % des femmes à des épisodes de déprime. D’autres facteurs entrent aussi en jeu et accentuent ce phénomène. Entre fatigue, stress et adaptation parfois compliquée à ce nouveau mode de vie, le baby-blues peut s’avérer très sévère.

Heureusement, il existe des produits nutraceutiques pour soutenir les femmes et les aider à regagner de l’énergie pour faire face à leur vie de maman, et pour leur permettre d’en apprécier chaque petit moment.

Les enjeux pour les segments “grossesse” et “post-partum” du marché nutraceutique sont grands. Le marché est porteur et promet de continuer à se développer sous l’influence de la valorisation de la femme au sein de la société et la reconnaissance de ses particularités.

 

Les nutraceutiques grossesse et post-partum

 

Les attentes des mamans concernant les promesses produit

 

attentes-nutraceutiques-mamans

 

Les attentes des futures et des nouvelles mamans sont diverses, mais cependant, il y en a une qui est plus importante que toutes les autres : le produit doit être absolument inoffensif pour le bébé !

Pour les femmes en post-partum, les produits doivent être efficaces contre les baisses d’humeur dues aux variations hormonales, contre la fatigue, mais surtout contre le stress. Enfin, des produits pour améliorer la qualité du lait maternel font aussi partie des attentes des mamans allaitantes.

En revanche, pour les futures mamans, les produits doivent d’abord aider l’enfant à avoir une bonne croissance, pour ensuite rendre l’expérience de la grossesse plus agréable pour elle. En effet, tout ce que la femme enceinte consomme se répercute sur l’enfant qu’elle porte, qui est encore fragile.

Enfin, la consommation de produits naturels, issus de l’agriculture biologique, pauvres en additifs et bien dosés en nutriments est un critère primordial pour la cible de ce segment.

 

Des actifs soigneusement sélectionnés

Pour la formulation des produits nutraceutiques destinés aux femmes enceintes et en post-partum, la sélection d’actifs doit se faire très soigneusement.

Selon le Vidal, pour les femmes enceintes, les principaux besoins en vitamines et en minéraux qui peuvent être prescrits par un médecin sont les suivants :

  • Les folates : les acides foliques ou la vitamine B9 participent à la division cellulaire, et aident donc le fœtus à avoir une bonne croissance et à éviter les malformations ainsi que les naissances prématurées. Idéalement, l’apport en folate doit se faire jusqu’à plusieurs semaines avant la grossesse
  • La vitamine D : aidant à la fixation du calcium sur le squelette du bébé, et donc à sa croissance, les femmes enceintes doivent avoir un bon apport en vitamine D, et s’exposer au soleil. Mais attention, un surdosage en vitamine D peut être très dangereux pour l’enfant
  • Le fer : en France, les femmes sont souvent sujettes à des carences en fer avant même de tomber enceintes, c’est pourquoi les médecins effectuent systématiquement un dosage du fer. Le besoin en ce minéral augmente fortement durant la grossesse, et est également important pour l’accouchement. Un apport suffisant est donc nécessaire
  • L’iode : essentiel au développement cérébral de l’enfant, et au bon fonctionnement de la glande thyroïdienne de la mère. Un apport suffisant en iode est indispensable, et plus encore pour les femmes résidant sur des terres éloignées de la mer, ou le taux d’iode est moindre

 

 

post-partum-nutraceutique

Concernant les mamans en post-partum, le baby-blues, comme nous l’avons vu plus haut, peut être difficile à vivre. Il existe néanmoins des nutriments phares qui aideraient les mamans à le surmonter. Ces nutriments sont les oméga-3.

D’après le site Food in action, les nouvelles mamans subiraient “moins de baby-blues avec les oméga-3”. Aussi, les apports, en magnésium et en calcium doivent rester suffisants.

 

Des leaders historiques du marché

 

nutraceutiques-grossesse-acteurs

 

Des acteurs historiques sont déjà présents sur le marché nutraceutique avec une offre de compléments alimentaires dédiée aux jeunes mamans :

  • Elevit Vitamine B9 du laboratoire Bayer : contenant toutes les vitamines nécessaires, il ne contient cependant pas d’iode ni d’oméga-3. Sa concentration en vitamine B9 est élevée.
  • Ergynatal du laboratoire Nutergia : ce nutraceutique contient les vitamines B9 et D, de l’iode et est particulièrement riche en zinc, qui contribue efficacement au renforcement du système immunitaire.
  • Fémibion du laboratoire Merck : le seul minéral qu’il contient est l’iode, il est complet au niveau des vitamines.
  • Gestarelle G du laboratoire Iprad : très complet au niveau des vitamines et minéraux, il contient aussi des oméga-3 et est le seul à contenir des oméga-6.

 

Des précautions à prendre

Ces produits étant destinés à une cible dont l’alimentation se répercute directement sur la santé du fœtus, des précautions sérieuses sont à prendre dans la consommation de compléments alimentaires, et celle-ci doit toujours se faire sous prescription médicale.

En effet, d’après l’ANSES, la multiplication des sources de protéines est à éviter. Dans le cadre du plan de nutrivigilance mené par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), plusieurs cas d’hypercalcémie et d’hypothyroïdie néonatales dues à la consommation de nutraceutiques ont été reportés.

Certains actifs sont même à prohiber pour les femmes enceintes. En effet, selon le manuel Vidal ; la caféine, les produits dérivés du soja, la papaïne, les phytostérols et les phytostanols et les excès de vitamines sont nocifs.

 

La communication des produits grossesse et post-partum :

Une cible sensible

Les produits nutraceutiques destinés aux femmes enceintes ou en post-partum s’adressent à une cible très sensible. En effet, les consommatrices et leurs médecins redoublent de vigilance.

Il est donc nécessaire de leur donner confiance, en assurant d’abord l’innocuité de vos produits. Il faut ensuite prouver cela avec les bons termes médicaux afin d’informer les prescripteurs, qui eux, sauront guider et rassurer les consommatrices.

 

Une communication étudiée

Rassurer les consommatrices et apporter toutes les informations médicales précises aux prescripteurs, cela doit se traduire dans la communication produit. Du packaging à sa communication digitale, tout doit inspirer confiance à la maman qui fait extrêmement attention à ce qu’elle consomme.

En visitant les pages “grossesse” et “post-grossesse allaitement” du site Easyparapharmacie, nous remarquons une dominance des couleurs douces. Les tons sont roses, généralement sur fond blanc, sur les packagings des produits nutraceutiques de ces segments. Cette couleur pastel est rassurante et  n’est pas là par hasard : elle est souvent associée à la maternité.

La marque She + a cependant fait le choix de la jouer sobre. Leurs packagings en noir et blanc, épurés sont très attractifs. Les informations sont facilement accessibles et lisibles. La marque propose une gamme “pregnancy” dédiée aux femmes enceintes, et la gamme “post-pregnancy” dédiées aux femmes en post-partum.

gamme-pregnancy-post-pregnancy-She-+

Aussi, le Laboratoire Hollis, concevant des produits s’inspirant des femmes pour son public cible, les femmes, offre une autre approche. En proposant un pack “Fête des Mères” . Axée sur le bien-être mental avec le produit Zen, et physique avec le produit “Onagre”, Hollis exprime une réelle volonté de rappeler aux futures mamans de prendre soin d’elles.

Le marché des nutraceutiques destinés aux femmes enceintes ou venant d’accoucher regorge d’autres produits intéressants. Ces compléments alimentaires sont bien évidemment à prendre exclusivement sous prescription médicale, malgré leur statut de denrées alimentaires. Ainsi, les enjeux et opportunités sont grandissants.

 

cta-contact-pepswork

Qui a rédigé cet article ?

Télécharger notre Livre Blanc

La nutrition sportive : un levier de croissance pour les salles de sport

Télécharger