alimentation durable

L’émergence des nouveaux modes de consommation reflètent les attentes écoresponsables grandissantes des consommateurs. Les industriels doivent s’adapter et saisir cette opportunité pour accroître leur engagement en termes de durabilité.

 

Qu’est-ce qu’une alimentation durable?

 

Le concept de durabilité n’est pas nouveau, mais demeure malgré tout complexe. Selon la définition de la FAO, l’alimentation durable est saine, équilibrée, nutritionnellement adaptée et produite tout en protégeant la biodiversité et les écosystèmes. Elle doit également préserver la diversité culturelle et optimiser l’usage des ressources naturelles et humaines.

 

Les attentes et motivations des consommateurs sur la durabilité

Les consommateurs modernes sont investis, curieux, exigeants et renseignés. Ils possèdent des connaissances de plus en plus élevées à l’égard de leur consommation alimentaire.

L’achat de produits locaux et de saison devient intuitif, ce qui d’après une étude en partenariat avec Greenflex, reflète l’engagement de 71,5% des Français envers une consommation responsable. En effet, Les consommateurs sont à la recherche de produits abordables et naturellement sains pour la santé.  Ils sont également désireux de trouver des marques engagées qui leur offrent des garanties éthiques et environnementales.

Mais mieux consommer coûte plus cher. Cependant selon le dernier rapport de Global Corporate Sustainability 2015 de Nielsen, 66% des personnes au niveau mondial sont prêtes à y mettre le prix contre 44% des Français qui semblent plus sceptiques et difficiles à convaincre.

Malgré une évolution dans un climat économique instable, 70% des Millenials (âgés de 20 à 35 ans) sont prêts à payer plus cher pour des produits durables.

 

Les parties prenantes de l’agroalimentaire doivent comprendre ces différentes évolutions de consommation afin de proposer des solutions responsables et éco-conçues qui répondent aux attentes de durabilité des consommateurs.  

 

La santé et l’environnement à l’origine de cette prise de conscience

Les consommateurs attentifs à l’impact des aliments sur leur santé, achètent des produits durables, bruts, naturels ou composés d’ingrédients sains, sans édulcorant et conservateur. De plus, les Français sont soucieux de l’impact environnemental de leurs achats et l’étude Food 360 de Kantar TNS le prouve. 86% d’entres eux sélectionnent des produits avec le moins d’emballage possible, et 81% se tournent vers du conditionnement biodégradable.  Les innovations packaging sont actuellement portées par la recyclabilité des matériaux et l’emploi de matières recyclées pour la fabrication des emballages, comme le confirme l’observatoire All4pack.

 

L’engagement d’une marque pour l’environnement séduit les consommateurs et joue un rôle prépondérant dans l’acte d’achat. Et pour cause, 84% des Français souhaiteraient que les étiquettes indiquent l’impact des produits sur la biodiversité, d’après Greenflex.

 

Les nouveaux modes de consommation

 

Les consommateurs sont engagés et font des choix actifs, volontaires, et plébiscitent les produits conformes à leurs propres valeurs. Ils sont à la recherche du mieux manger, de manière raisonnée et maîtrisée. Pour consommer responsable, les consommateurs évaluent leurs besoins et l’impact de leurs achats. Ils privilégient les écoproduits, achètent du durable plutôt que du jetable, et favorisent l’achat local.

Sur le plan environnemental, l’apparition de la vente en vrac pour les produits alimentaires secs tels que les céréales, farines etc.. est une initiative qui permet une diminution efficace des packagings inutiles et essentiellement ceux en plastique. Des actions médiatiques telles que les opérations Plastic Attack sont organisées par les consommateurs à la sortie des supermarchés pour pointer du doigt l’utilisation abusive de suremballages.

 

Le vrac nourrit deux aspirations fortes : la diminution du nombre de déchets, mais aussi du gaspillage par l’achat de quantités voulues. Selon l’étude Food 360 de Kantar, pour 94% des Français limiter le gaspillage est devenu un réflexe indispensable.

 

Bien que la majorité des achats alimentaires se fait encore au sein de la grande distribution, les circuits courts tels que les AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) et les producteurs directs font leur place dans les circuits de distribution pour l’achat des fruits et légumes, mais aussi des produits frais.

Manger local permet de diminuer l’impact écologique avec moins de transport, et favoriser l’économie locale. Cela est confirmé par l’étude Food 360 de Kantar TNS qui affirme que 78% des Français sont prêts à payer plus cher pour augmenter la rémunération de leurs producteurs.

 

Initiatives des industriels face aux enjeux de durabilité

Les convictions individuelles impactent l’acte d’achat. Par conséquent il est essentiel pour les industriels d’écouter les attentes des consomm’acteurs afin de répondre à leurs motivations et attentes spécifiques.

 

Des innovations au service de la durabilité

Les attentes de consommation sont spécifiques et les industriels l’ont bien compris.

Et pour répondre à celles-ci, on observe le développement d’innovations au sein de la filière agri-agro avec l’émergence de labels tel que Bleu-blanc-cœur, démarche d’agriculture à vocation santé et environnementale.

Les innovations en mode collaboratif avec les consommateurs telle que la marque “c’est qui le patron”, font également leur grande apparition, car les Français sont sensibles à la juste rémunération des producteurs.

alimentation durable

Crédit Photo Pexels

 

 

Les consommateurs exigeants envers la qualité nutritionnelle et la traçabilité des produits contraignent les industriels à innover sans cesse et optimiser leurs recettes. Le NutriScore appuie d’ailleurs cette volonté d’amélioration nutritionnelle des produits de la part des marques et la recherche des consommateurs d’une alimentation qui a un effet durable sur la santé. Ils souhaitent des produits à base d’ingrédients naturels et le moins transformés possible.

L’essor des nouvelles technologies comme la blockchain permet également de répondre efficacement aux nombreuses attentes de consommateurs puisqu’elles permettent une meilleure traçabilité des produits.

 

Durabilité des produits : de la conception à la communication

A ce jour, il n’existe pas de cadre réglementaire au sujet de l’utilisation d’emballages recyclables ou biodégradables. Cependant la mise en place sur le marché de produits éco-conçus emballés leur permet d’améliorer leur démarche RSE (Responsabilités Sociale des Entreprise) et ainsi de se distinguer sur leur marché.

 

L’apparition des étiquettes auto-adhésives et recyclables mais aussi des emballages recyclés et recyclables, compostables ou conçus à partir de plastique végétal souligne une réelle démarche de durabilité de la part des industriels.

 

Cependant, d’après une étude Citéo de 2018,  86% des répondants estiment que la mention « matériaux d’origine végétale » est une preuve du respect de l’environnement des emballages et ils ne sont plus que 46% lorsque l’emballage utilisé la mention « emballage biosourcé ».

Par conséquent, il est indispensable de bien informer le consommateur sur le caractère durable des emballages et d’expliquer les termes et les pictogrammes utilisés.

 

Ainsi, l’alimentation durable présente un réel intérêt quelque soit la perspective.

Sur le plan nutritionnel, favoriser une consommation naturelle, brute, de saison, peu transformée et par conséquent contenant moins d’édulcorants ou de conservateurs ne peut qu’être bénéfique pour la santé. En répondant aux attentes des consommateurs sur la durabilité, les industriels bénéficient sur le court terme, de nombreuses opportunités. Ils réduisent les coûts de fonctionnement, diminuent l’exploitation des ressources, consolident et développent leur marché et maximisent leur productivité. Pour les marques, une meilleure image c’est le premier levier pour recréer de la confiance avec sa communauté : acheteurs, collaborateurs et partenaires. Par conséquent, l’engagement des marques vers une démarche durable, authentique et transparente permet de fidéliser les GenZ et GenY,  les consommateurs de demain.

 

N’hésitez pas à consulter régulièrement notre PepsBlog et abonnez-vous à nos réseaux sociaux.