Dans une société où le consommateur est toujours plus sollicité, les entreprises doivent développer des stratégies pour se démarquer face à la concurrence. C’est là qu’intervient le storytelling de marque. Véritable outil marketing et source abondante de créativité, il explique l’histoire autour de la marque ou du produit, pour créer une préférence durable de la part du consommateur.

 

Le storytelling : un atout marketing

Qu’est-ce que le storytelling de marque ? 

Traduit en français par “communication narrative”, le storytelling de marque est une technique marketing adoptée par un grand nombre d’entreprises pour capter l’attention du consommateur. Elle consiste à créer et raconter une (belle) histoire, celle de la marque, afin de susciter un lien émotionnel. Bien plus qu’une simple manœuvre de promotion, il s’agit ici de rendre vivante et singulière l’entreprise et de lui donner une personnalité à part entière. 

L’objectif ultime ? Provoquer l’envie, l’engagement et l’attachement du client pour la marque. A terme, il n’achètera pas ce que l’entreprise produit, mais bien ce qu’elle lui fait ressentir et désirer. Les caractéristiques propres au produit ne seront dès lors que secondaires au profit du levier émotionnel du message circulé. 

Il n’est plus question de répondre aux besoins objectifs du consommateur, mais bien de provoquer son intérêt subjectif et irrationnel. C’est parce qu’il croit profondément en l’histoire captivante qu’il va être amené à acheter le produit, persuadé qu’il répondra à ses besoins ou correspondra à ses valeurs profondes. 

Exemples de storytelling

Levier puissant pour se frayer un chemin vers la notoriété de marque, le storytelling se décline dans tous les domaines et sous bien des formes. Voici deux exemples notoires. 

Le storytelling nutritionnel et éthique de la société Bear Nibbles

Tout a commencé par le constat des effets de la “malbouffe” sur l’ours aux Etats-Unis, qui se nourrit dans les arrière-cours des fast food. Mais quel est le rapport avec le storytelling ? La réponse est simple. L’ours Bear est devenu l’emblème de la marque. La stratégie est dès lors trouvée : utiliser cette mascotte comme symbole d’une volonté d’agir dans le sens d’une alimentation plus saine et proche de la nature. 

Cela s’est notamment caractérisé par les snacks “Yoyos”. Parce que le goûter est souvent négligé en termes d’équilibre alimentaire et privilégié pour sa praticité, la société compte faire la différence avec ses yoyos fruités. Garantis 100% fruits purs, sans sucres ajoutés, riches en nutriments et minéraux, ils sont l’équivalent d’une portion de 80g de fruits et légumes.

Les aventures de l’ours Bear ne s’arrêtent pas là. Au cœur de l’expérience client, une campagne de collection de cartes a été mise en place. Chacune de ces cartes correspond à une escale à travers le monde où l’enfant apprend des faits éducatifs. 

Dans cet exemple, cette stratégie de storytelling allie à la fois divertissement et éducation alimentaire. 

Le storytelling sportif de Nike, “JUST DO IT”

Avec son storytelling efficace et structuré, la marque Nike a réussi à ancrer son identité dans la mémoire des ses clients sportifs. Son slogan “Just do it” propose un univers dans lequel ils se reconnaissent et se sentent inspirés grâce à des valeurs partagées. Dépassement de soi et esprit d’équipe alimentent ce sentiment d’attachement profond du client aux produits de la marque. Plus qu’un simple spot publicitaire, il s’agit d’un véritable court-métrage. Pour cela, Nike tient en haleine son public en ne dévoilant son produit qu’à la toute fin de sa narration. 

C’est en maîtrisant et en exploitant l’art du storytelling que Nike a su s’imposer comme leader de cette stratégie marketing. 

 

 

Comment mettre en place un storytelling efficace ?

Les cinq étapes d’une bonne stratégie storytelling 

Réussir sa stratégie marketing ne revient cependant pas à simplement imaginer une histoire. Cette histoire doit impérativement comporter des tenants et aboutissants.

Avant toute chose, il est capital de connaître votre audience. Il est primordial de cibler au mieux ses attentes et besoins pour maximiser le potentiel de votre stratégie. Il faut ensuite adopter les codes et usages de ce segment consommateurs.

Comme dans toutes narrations, des étapes clés sont à retenir : 

  • la quête : elle permet de donner du sens en plus d’établir une connexion émotionnelle avec vos cibles. Cette quête suppose la présence d’un protagoniste ou de plusieurs protagonistes qui seront autant de modèles de référence à suivre. 
  • le conflit : à chaque arc narratif sa tension. Il en va de même pour le storytelling de marque. Cela passe par la création d’un scénario qui suppose un suspense dans la résolution de la quête par le protagoniste.
  • les enjeux :  face au conflit, la cible se sent alors comme investie, et prend part au récit. Elle veut dans ce cadre participer à l’histoire afin de faciliter le succès du protagoniste. C’est ici qu’intervient d’ailleurs des interactions possibles pour engager le client. 
  • le climax : il correspond à l’ultime tension dramatique qui marque la fin des péripéties, donc du conflit, laissant place au dénouement. 
  • la résolution : cette étape doit faire en sorte que le récit s’aligne sur les objectifs de la marque sans pour autant être trop vendeur. 

Somme toute, l’authenticité est le fil rouge à adopter pour devenir et rester crédible, en même temps qu’attiser la surprise et marquer les esprits. 

 

Comment les réseaux sociaux peuvent nourrir votre histoire de marque ?

Les réseaux sociaux sont une ressource précieuse pour améliorer votre visibilité. Les multiples plateformes incitent au partage de moments privilégiés avec la communauté. Si la stratégie fonctionne, cette communauté deviendra même ambassadrice de la marque. Résultat ? Elle permettra la démultiplication de la portée des contenus par le processus de viralisation. Autrement dit, lorsqu’un profil like ou visionne une publication de l’entreprise, cela va engendrer d’autres vues et ainsi de suite, jusqu’à agrandir cette communauté et, par conséquent, la notoriété de la société en question. 

Regardons plutôt l’exemple de Lidl avec sa vidéo sur l’élevage porcin. L’enseigne met au premier plan les producteurs à travers une exploitation familiale dans sa stratégie de communication. 

 

Et vous, quel storytelling souhaiteriez-vous mettre en place ? Quelle histoire voudriez-vous raconter pour faire jaillir cette émotion chez vos consommateurs ?

Qui a rédigé cet article ?