L’innovation en période de crise peut porter sur votre savoir-faire, sur votre circuit de distribution ou encore sur votre fonctionnement en interne. Ne pourrait-on pas finalement sortir de cette crise encore plus fort qu’avant ? Florence Cultier, directrice de l’agence marketing PepsWork vous explique comment challenger les imprévus en véritables opportunités grâce à l’innovation.

 

Adresser votre savoir-faire à un autre marché grâce à l’innovation

 

Une crise va pousser certaines entreprises à sortir des sentiers battus et à explorer de nouveaux domaines d’activité. Le Covid19 a par exemple amené Décathlon, géant de l’industrie du sport, à innover dans le domaine de la santé. L’entreprise a en effet adapté ses masques de plongée de snorkling EASYBREAT pour en faire des masques de protection pour les hôpitaux. Le groupe de luxe LVMH a également pris l’initiative de fabriquer du gel hydroalcoolique pour venir en aide aux hôpitaux.

Deux enseignements sont intéressants ici :

 

  • Innover ce n’est pas forcément inventer un produit high-tech complètement nouveau.
  • L’innovation peut porter sur le produit mais aussi sur l’usage ou sur l’utilisateur. Elle peut aussi faire attrait au marché sur lequel est vendu un produit ou une solution.

 

L’innovation peut également porter sur le circuit ou le mode de distribution

 

Pour des raisons de distanciation sociale, les restaurateurs ont récemment dû fermer leurs établissements qui accueillent du public. Afin d’éviter la perte de leurs matières premières et maintenir un chiffre d’affaire vital, certains d’entre eux ont décidé de préparer des plats à emporter ou de mettre en place un service de livraison. Ces restaurateurs ont ainsi fidélisé la clientèle existante mais ont aussi acquis de nouveaux clients, qui ont découvert leur cuisine et qui continueront sûrement à leur faire confiance après la crise. Cette nouvelle activité de livraison de repas pourra représenter un complément de revenus à l’activité de restauration en salle traditionnelle.

 

Profiter de la crise pour développer ses idées en sommeil

 

“ Il faut garder à l’esprit qu’une bonne idée qui n’est pas mise en œuvre n’a finalement aucune valeur.”

 

En cas de crise, il peut être intéressant de se demander en quoi la période peut devenir une opportunité pour l’entreprise. Comment peut-on faire fonctionner notre organisation et répondre aux besoins du marché différemment ?

Par exemple, PepsWork dispose également d’un organisme de formation pour les entreprises qui s’appelle PEPSFormation. Les formations se font très souvent en présentiel : nos consultants forment une équipe ou des collaborateurs envoyés par une entreprise. L’annonce d’un confinement prolongé m’a amené à réfléchir à plusieurs points :

 

  • Comment adapter nos prestations de formation actuelles qui se font en présentiel ?
  • Comment transformer cette épreuve en opportunités ?

 

J’ai décidé de basculer certains de nos modules en formations e-learning c’est à dire en distanciel. Cette idée mûrissait depuis un moment mais je n’avais jamais vraiment eu l’occasion de passer à l’action.

Cette crise nous a donc poussé à agir et à mettre en œuvre des idées dormantes. Il faut garder à l’esprit qu’une bonne idée qui n’est pas mise en œuvre n’a finalement aucune valeur. Pour valoriser, au sens marchand du terme, une idée, il faut la réaliser et la packager !

 

Pourquoi continuer à innover

 

Les entreprises qui continuent à favoriser l‘innovation en période de crise ressortiront en position de force et n’auront pas perdu leur avantage concurrentiel. C’est pourquoi, même dans la difficulté, il est important de maintenir des efforts marketing pour soutenir son potentiel de croissance à long terme.

Si l’innovation est un véritable moteur de développement pour une entreprise, cela devient encore plus vrai en période de crise. C’est en effet l’occasion de mobiliser toutes les ressources disponibles pour faire face à un problème de taille et continuer à se développer malgré tout. Une entreprise flexible souffrira certainement moins de la crise qu’une entreprise qui ne s’adapte pas.

 

Profitez de cette période de tension pour remettre en question vos méthodes de fonctionnement en interne et avec vos clients, développer de nouvelles compétences et imaginer de nouveaux projets : innover c’est rebondir !

 

Qui a rédigé cet article ?