marché-du-fitness-sport-1

 

Le marché du fitness ne cesse de croître avec 63 644 salles et environ 65 millions d’adhérents en Europe. Une évolution qui témoigne d’une prise de conscience de la société et de ses besoins de bien-être et de santé. La dernière étude “out now : the European Health & Fitness Market Report 2020” précise la dynamique et l’évolution du marché du fitness.

 

Le marché du fitness en plein sprint 

 

The European Health & Fitness Market Report 2020, publié communément par l’association Europe Active et le cabinet Deloitte, constitue le rapport le plus complet sur le marché européen de la santé et du fitness. Le marché du fitness a continué de croître en 2019 de +23% en 2 ans.

 

marché-du-fitness-sport-2

 

Cette évolution s’explique par une prise de conscience collective des enjeux de santé, mais aussi par des modes de vie de plus en plus stressants. La salle de sport représente donc un lieu : 

  • De remise en forme
  • De prévention santé et de lutte contre la sédentarité
  • De détente 
  • D’échange social
  • Un temps pour soi 

La croissance économique du fitness en Europe s’explique aussi par la présence de gros opérateurs, renforcée par 17 opérations majeures de fusions et d’acquisitions réalisées en 2019. 

 

Les pays leaders du fitness en Europe 

 

Tous les pays européens ont connu une croissance forte. Cependant, l’Allemagne conforte sa place de leader depuis quelques années maintenant avec le plus grand nombre d’adhérents à savoir 11,7 millions, suivi par le Royaume-Uni avec 10,4 millions de pratiquants. La France, quant à elle, se classe en troisième position avec 6,2 millions de pratiquants, devant l’Italie et l’Espagne avec 5,5 millions d’adhérents chacun.

marché-du-fitness-sport-3marché-du-fitness-sport-4

 

Globalement, 8,1% de la population européenne est membre d’un club de fitness en 2019 . La taux de pénétration pour les personnes âgées de 15 ans est plus est de 9,7%. Les taux de pénétration élevés des pays d’Europe du Nord et d’Europe centrale ont été partiellement compensés par une pénétration plus faible du marché du fitness d’Europe du Sud et de l’Est.

L’Allemagne et le Royaume-Uni restent les deux plus grands marchés de fitness en Europe et représentent environ 5,51 milliards d’euros chacun. Le marché allemand a augmenté de 3,4% en 2019. Ces deux leaders sont suivis par la France (2,6 milliards d’euros), l’Espagne (2,4 milliards d’euros) et l’Italie (2,3 milliards d’euros). Ils représentent à eux cinq 65% du marché total européen du fitness.

 

marché-du-fitness-sport-5

 

La cartographie des acteurs leader a évolué depuis notre dernier article en 2017. Basic-Fit avec 2,22 millions de membres se classe en 1ère position sur le podium des opérateurs en Europe devant RSG Group qui compte 2,05 millions de membres. Enfin, on retrouve Pure Gym avec 1,35 millions de membres. Notons aussi, une évolution de Clever Fit avec 950 000 adhérents et the Gym Group avec 794 000 membres.

Basic-fit s’installe comme la référence des salles de sport low-cost en Europe. Cette évolution s’explique par l’image que véhicule Basic-fit, le ratio qualité-prix que cette enseigne propose mais aussi par une opération d’acquisition d’une enseigne de fitness réputée au Pays-Bas en 2019. En effet, le premier opérateur du fitness Européen à ce jour a conclu un accord avec Fitland (Pays-Bas) qui est le 3ème meilleur opérateur du marché néerlandais en rachetant les 37 clubs Fitland. Cette entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 21 millions d’euros et compte plus de 56 000 membres. Les opérations d’acquisitions ou de fusions sont des éléments permettant la croissance des salles de fitness. 

 

marché-du-fitness-sport-6Source : Réalisé par PepsWork    Datas : European Health & Fitness Market, Report 2020

Toutefois, l’opérateur premium David Lloyd Leisure se classe encore une fois en tête des revenus avec 587 millions d’euros devant Basic-fit, l’opérateur low-cost avec 515 millions d’euros. On retrouve ensuite SATS Group (405 millions €), Swiss operator Migros Group (367 millions €), et enfin, RSG Group (365 millions €).

 

marché-du-fitness-sport-7

 

La digitalisation, une tendance forte sur le marché du fitness

 

Malgré la belle croissance qu’a connu le secteur du fitness, il n’a pas échappé à la crise du Covid 19. De nombreux pays ont dû fermer les salles de sport suite aux décisions des gouvernements. Une décision qui impacte le secteur, mais à l’ère du digital tout est possible. C’est d’ailleurs via le numérique que les solutions ont été offertes aux membres des salles de sport. On peut parler de “fitness numérique”. Durant le confinement, des challenges sportifs ont été lancés via les plateformes digitales (Youtube, Facebook, Instagram) afin d’encourager la pratique physique du plus grand nombre. Les salles de sport proposent des applications sportives afin d’atteindre les objectifs souhaités. Cette digitalisation de la société et du marché du fitness a donc offert une possibilité d’adaptation efficace en cette période de crise. 

Une nouvelle manière de pratiquer voit le jour, ce qui permettra sans doute l’émergence de nouveaux concepts dans les années à venir comme le sport 3.0. Une pratique qui ira au-delà de la salle de sport et accompagnera le client dans son quotidien. Le suivi sera complet et ne se limitera pas seulement à une prise en charge sportive. Cela deviendra un véritable mode de vie. 

 

Leviers et enjeux de croissance pour le fitness en Europe

 

Le marché du fitness continu de voir la naissance de nouvelles structures. Une nécessité de différenciation d’image et de contenu s’impose donc aux dirigeants. Il est légitime de se demander : Quels sont les leviers permettant une différentiation ? Afin de pouvoir se démarquer les entreprises doivent miser sur les points suivants : 

  • Bien-être
  • Santé
  • Alimentation

 

Effectivement, le segment de population fréquentant les salles de fitness tend à se modifier. Le public s’élargit à ce jour :

  •  Aux personnes âgées 
  • Aux personnes pathologies (diabètes, obésité, insuffisance cardiaque…)
  • Aux personnes sédentaires 

 

La demande des consommateurs s’oriente vers des pratiques de bien-être comme la méditation, le yoga et la relaxation.

Sur l’aspect de la santé, les salles peuvent être labellisées “sport-santé” en employant des professionnels spécialisés : enseignants en activités physiques adaptées, préparateurs physiques, ostéopathes… Cette initiative répond à un enjeu de santé publique. 

Enfin,  la nutrition sportive représente également un levier important.

Développer des offres en nutrition au sein des salles de sport est une manière d’augmenter les revenus d’une structure. Retrouvez la conférence de Florence Cultier de l’agence marketing PepsWork, qui traite de l’importance du développement d’une offre de nutrition sportive au sein des salles de sport. Concernant les lancements de produits alimentaires, le marché de la nutrition sportive est en plein essor. C’est notamment ce qu’a mis en avant le groupe Lactalis dans son article : Le renouveau du marché de la nutrition sportive qui traite de l’évolution du marché de la nutrition sportive et de son importance pour les acteurs du marché sportif.

De plus, les produits alimentaires sportifs passent d’un marché de niche destinés aux bodybuilders, à une tendance lifestyle pour tous les pratiquants de fitness. Lancer sa propre marque de produits sportifs constitue un atout majeur pour les salles de fitness. C’est un levier de différenciation et de croissance vers lequel peuvent se tourner les dirigeants de clubs.

Vous souhaitez lancer et commercialiser un produit alimentaire sportif ou bien vous former à la nutrition sportive ? PepsWork vous accompagne dans vos projets.

marché-du-fitness-sport-8

Qui a rédigé cet article ?