es consommateurs veulent non seulement des aliments sains, mais demandent en plus que leur production respecte l’environnement. Les marques doivent aussi répondre à ces attentes et c’est pourquoi le C02-score va voir le jour sur les packagings des denrées alimentaires. Le Nutri-score ne suffit plus, il faut aller plus loin afin de convaincre les consommateurs de la qualité globale de l’aliment.

 

Comment votre packaging peut répondre aux attentes des consommateurs ? 

 

Après le Nutri-score qui évalue un produit alimentaire sur sa composition nutritionnelle, le C02-score va prochainement faire son apparition sur les packagings

Les consommateurs ont des attentes fortes, notamment sur la qualité organoleptique et nutritionnelle. Le respect de l’environnement est de plus en plus important à leurs yeux. C’est pourquoi la Convention citoyenne a proposé au mois de Juin 2020 le concept du CO2-score au Président de la République. Le CO2-score pourrait être apposé sur le packaging des produits alimentaires pour renseigner le consommateur sur son bilan carbone. A priori, le local va pouvoir profiter de cette initiative !

En quoi consiste exactement ce nouvel indicateur ? 

Le CO2-score évalue l’impact sur le réchauffement climatique au cours de la conception d’un aliment donné. Plus le score sera élevé, plus la production de cet aliment aura été défavorable à la planète d’un point de vue environnemental.

Afin de déterminer ce score, plusieurs éléments vont être pris en compte : 

  • la méthode d’élevage des animaux ou la méthode de culture des végétaux
  • le processus complet de fabrication du produit
  • la composition des emballages de ces produits
  • le moyen de conserver le produit ( température ambiante, surgelé)
  • le temps et le moyen de transport utilisé afin d’acheminer le produit de son lieu de fabrication jusqu’à son lieu de vente.

L’oeil de l’agence

 

Le CO2-score est une très bonne initiative afin de répondre à la demande des consommateurs sur l’importance de préserver la planète. Il faut espérer que cette nouvelle évaluation orientent les consommateurs vers  les produits locaux, qui auront un meilleur score que les aliments provenants de l’étranger.  Les entreprises devront donc certainement s’adapter de façon volontaire, en créant un nouveau packaging pour l’ensemble de leurs produits alimentaires afin de promouvoir le respect de l’environnement lors de la fabrication de leurs denrées. 

Néanmoins, afficher le nutri-score ET le CO2-score sur un packaging alimentaire ne va t-il pas compliquer le choix des consommateurs ? 

Il faudra veiller à ce que ce CO2-score ne complique pas la prise de décision des consommateurs lors de l’achat et qu’ils soient obligés de faire le choix entre préservation de l’environnement et santé.

 

Qui a rédigé cet article ?